cms-page-header-image

SCHRAMM en tournée mondiale

Handmade in Germany

« Handmade in Germany » est une exposition itinérante autour du monde, conçue sur plusieurs années, organisée par des manufactures allemandes. Elle mène de Berlin à Saint-Pétersbourg, passe par l’Asie, l’Amérique et le Moyen-Orient avant de reprendre le chemin de l’Europe. Le commissariat de l’exposition a été confié à Pascal Johanssen et Katja Kleiss de la Direktorenhaus de Berlin. Elle présente une collection concentrée de la production allemande de qualité : des objets de design et des produits issus de manufactures, tous faits main en Allemagne, toutes disciplines confondues. Les pièces exposées témoignent symboliquement de la valeur et de l’avenir d’une qualité haut de gamme, du temps passé à une tâche et du travail manuel à notre ère de la production de masse et de la mondialisation.

Cette tournée fait halte dans des villes et métropoles fascinantes, qu’elle rejoint pour la plus grande part par la mer, mais aussi par la voie terrestre. L’idée s’inspire de la tradition allemande de la « Walz », périple des futurs compagnons pendant leur apprentissage, comparable au Tour de France du Compagnonnage ou encore au « grand tour » de la jeunesse noble européenne au XVIIIe siècle – tradition toujours vivante aujourd’hui en Allemagne. Pendant ce voyage, les artisans portent encore la tenue historique de leur métier.

Handmade in Germany - Worldtour

L’« autre » Made in Germany

Made in Germany est dans le monde entier synonyme de qualité – ce label cependant consacre principalement la production industrielle. Avec « Handmade in Germany » (« Fait main en Allemagne »), l’exposition présente des produits nés du travail de maître individuel d’artistes, de créateurs et d’artisans : des produits dont la réalisation prend du temps et auxquels la passion du détail de ceux qui les créent confère une aura tout particulière. L’exposition « Handmade in Germany » (« Fait main en Allemagne ») montre une production allemande fruit de tous les sens.

Ce ne sont pas l’efficience et l’esprit d’ingénierie, mais la forme et l’idée, l’aspect poétique, numineux et individuel du monde des choses qui viennent se placer au centre. Les objets se font l’intermédiaire des valeurs culturelles. Cette collection soigneusement composée témoigne du tissu de relations et de significations qui relie les choses et les êtres. Examiner cette relation est, pour les commissaires de l’exposition, une mission centrale de notre époque : car la raison, réduite à une rationalité finaliste, de notre ère du capitalisme tardif, a besoin d’alternatives dans lesquelles les objets matériels ne sont pas réduits à de simples « produits » courants. Ils sont une partie importante du monde dans lequel nous vivons, avec toutes leurs incidences sur la qualité de la vie, l’éducation et le jugement.